The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Sunday, February 20, 2011

CEAL FLOYER @ DHC/ART


En Français plus bas

Last Tuesday I had the extreme pleasure of meeting the artist CEAL FLOYER at DHC/ART for the launching of a retrospective of her work. Her and curator JOHN ZEPPETELLI guided us through her complex work. Although her art has all the earmark of conceptual art, it goes beyond the phenomenological elements of the work to produce startling results for our perception out of the most mundane objects. This was the quality that produced the most joy for me. My favorite piece is simply called DOOR. It illustrates perfectly what I mean. It is both an installation and a projection. The projection consists of a strip of light at the bottom of a door that our minds interpret as there being an open light on the other side of the door. To confound our perception even more, when we walk in front of the projector the shadow of our moving feet suggests that people on the other side of the door are moving back and forth. The total effect of the piece was magical for me and evoked complex situations we attribute to real life: the sensation of people being busy behind a closed door for example, being mystified by what the people behind that door might be up to, who are they? All that captured in complete if deceptive simplicity.
There are many activities offered by DHC/ART including the one you can find posted below.
For all the details, click on the link on the left.

-Lena Ghio

FRANÇAIS

Mardi passé j'ai eu le plaisir extrême de rencontré l'artiste CEAL FLOYER à DHC/ART pour le lancement d'une rétrospective de son oeuvre. Elle et le commissaire JOHN ZEPPETELLI nous ont guidé au travers son travail complexe. Malgrés que son art possède toutes les marques de l'art conceptuel, il dépasse les éléments phénoménologiques du travail pour produire des résultats surprenants pour notre perception à partir des objets les plus mondains. C'est cette qualité qui a produit le plus de joie chez moi. Ma pièce favorite s'intitule simplement DOOR (PORTE). Elle illustre parfaitement ce que je veux dire. C'est une installation et aussi une projection. La projection consiste en une lanière de lumière au bas d'une porte que notre mental interprète en lumière allumée dans la salle voisine de l'autre côté de la porte. Pour confondre notre perception encore plus, quand on marche devant le projecteur, l'ombre de nos propres pieds suggère qu'il y a des gens de l'autre côté de cette porte qui bougent de gauche à droite. L'effet total de a pièce a été magique pour moi et a évoqué des situations complexes de la vrai vie: la sensation qu'il y a des gens très occupés derrière une porte fermée par example, la sensation d'être mystifiée par ce que ces gens peuvent être en train de faire, qui sont-ils? Tout ça capturé dans une simplicité complète si déceptive.
Il y a plusieurs activités intérressantes offertes par DHC/ART incluant celle que j'ai collé plus bas.
Pour tous les détails, suivez le lien à gauche.

-Lena Ghio

photo: à gauche JOHN ZEPPETELLI et CEAL FLOYER à droite la pièce OVERGROWTH
left JOHN ZEPPETELLI and CEAL FLOYER , right the piece OVERGROWTH
Left/gauche par Lena Ghio
Right/droite 303 Gallery New York

No comments:

Post a Comment