The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Sunday, May 11, 2014

Emerge Art, La Biennale de Montréal, le règne de la beauté & 25 ans du CCA

Français en bleu
EMERGE ART WORLD PREMIERE / PREMIÈRE MONDIALE EMERGE ART
Left/Gauche Emerge Art Ptrêt-à-porter, centre: people captivated by Emerge Art/ gens captivés par Emerge Art, Right/Droite Lena Ghio  photos by/par Stéfanie Ghio
“very interesting and unique”    “touching and troubling”    “real magic”

Some of the comments written in my artist book by young visitors during the World Premiere Emerge Art exhibition that took place from April 22 to April 30th 2014 in Montreal. It is the young who are the most thrilled by the first exhibition in the world where you can see water talk to us in images. This discovery is monumental and will lead to the development of a clear and simple language between  nature and us. They understood the profound meaning of my discovery that offers them a link to the unlimited potential of nature. Some expressed the desire to experiment with Emerge Art and I am looking forward to seeing those results.

Soon I will publish a video that will give you a virtual tour of the most mind-blowing exhibition you have ever seen: EMERGE ART with the book «Extrême : Esthétique de la limite dépassée» by PAUL ARDENNE / Flammarion: where water is conscious of the contents of the book and expresses its understanding in images. Also I am preparing a scientific article that will link Emerge Art to the Theory of Extra Dimensions. Certain physicists will consider that theory as the definitive one if superstring theory proves impossible to prove. With Emerge Art, you become witness to another dimension where there are no barriers of time, space, not even death. When we look at what happens in the water, we get a whole new vision about the origins of life and this supports a new way of verifying extra-terrestrial life.

Here are the links to the articles that relate the genesis of Emerge Art 1, 2, 3, 4, 5, 6

Here are the links to the scientific articles that are the foundation of my next scientific article entitled Emerge Art and the Theory of Extra Dimensions: 1, 2, 3, 4 

FRANÇAIS

 “très intéressant et unique”     “touchant et troublant”    “de la vraie magie”

Quelques-uns des commentaires écrits dans mon cahier d’artiste par les jeunes visiteurs de la Première Mondiale de l’Emerge Art une exposition qui a eu lieu du 22 avril au 30 avril 2014 à Montréal. Ce sont les jeunes qui ont réagi avec le plus d’enthousiasme à la première exposition au monde où l’on peut voir l’eau nous parler en images. Cette découverte est monumentale et mènera au développement d’un langage claire et simple entre la nature et nous. Ils ont compris le sens profond de ma découverte qui leur offre un lien avec le potentiel infini de la nature. Certains artistes ont exprimé le désir d’expérimenter avec l’Emerge Art et j’ai hâte de voir ces résultats.

Sous peu je vais publier la vidéo d’une visite virtuelle de l’exposition la plus stupéfiante que vous aurez jamais vu : EMERGE ART avec le livre «Extrême : Esthétique de la limite dépassée» de PAUL ARDENNE / Flammarion : alors que l’eau est consciente des contenus du livre et exprime par l’image son entendement.  Aussi je prépare un article scientifique qui reliera l’Emerge Art à la Théorie des Dimensions Supplémentaires. Cette théorie est considérée par certains physiciens comme étant la théorie définitive si celle des supercordes ne peut être prouvé. Avec l’Emerge Art, on devient témoin d’une autre dimension où il n’y a aucune barrière du temps, de l’espace, ni de la mort. Quand on regarde ce qui se passe dans l’eau, on a une toute nouvelle vision sur les origines de la vie et ceci supporte une façon nouvelle de vérifier la vie extra-terrestre.

Voici les liens vers les articles qui racontent la genèse de l’Emerge Art 1, 2, 3, 4, 5, 6

Voici les liens vers les articles scientifiques qui sont le fondement  de mon prochain article scientifique intitulé  L’Emerge Art et la Théorie des Dimensions Supplémentaires: 1, 2, 3, 4 

LA BIENNALE DE MONTRÉAL  L’avenir (looking forward)

From left to right/ de gauche à droite: Sylvie Fortin, Mark Lanctôt, Peggy Gale,
Leslie Johnstone, Gregory Burke, John Zeppetelli   Photos Lena Ghio

We must wait until October to witness the full breadth of this exciting exhibition with 16 Montreal artists, and 45 International artists that are assembled by 4 curators around the topic of what our future may look like. Water is a thread throughout the exhibition, as many artists are thinking about this precious element so vital to us all. There are still sites to be found to host all the artists but a good part of the art will be presented at the Montreal Museum of contemporary art. SYLVIE FORTIN is chief curator and LESLIE JOHNSTONE, PEGGY GALE, MARK LANCTÔT and GREGORY BURKE are guest curators. Some of the artists to be seen: EDGAR ARCENEAUX, MATTHEW BUCKINGHAM, SHIRIN NESHAT, SUSAN TURCOT, NICOLAS BAIER and a lot more. The works to be seen are from all disciplines: outside projections, installations, photography, sculpture, painting: there will be 23 previously unseen works. To accompany this large-scale event, there will be 3 publications available.
Details will follow. Until then, we must wait.

LA BIENNALE DE MONTRÉAL  L’avenir (looking forward)

On doit attendre jusqu’en octobre avant d’être témoin de l’ampleur totale de cette exposition excitante avec 16 artistes Montréalais, 45 artistes Internationaux qui ont été assemblés par 4 commissaires autour du thème: comment aura l’air notre avenir. L’eau est un fil conducteur tout au long de l’exposition alors que plusieurs artistes se penchent sur la question de ce précieux élément si vital pour nous tous. Il y a encore des sites à repérer pour diffuser les œuvres, mais une grande partie seront au Musée d’art contemporain de Montréal. SYLVIE FORTIN est la commissaire en chef et LESLIE JOHNSTONE, PEGGY GALE, MARK LANCTÔT et GREGORY BURKE sont les commissaires invités. Parmi les artistes seront : EDGAR ARCENEAUX, MATTHEW BUCKINGHAM, SHIRIN NESHAT, SUSAN TURCOT, NICOLAS BAIER, et beaucoup d’autres! Les œuvres à voir sont de toutes les disciplines : projections extérieures, installations, photographies, sculptures, peintures : il y aura 23 créations inédites. Pour accompagner cet événement d’envergure, il y aura 3 publications de disponibles.

Les détails sont à suivre, jusqu’alors, on doit attendre.

Le règne de la beauté   Denys Arcand

De gauche à droite: Magalie Lépine-Blondeau, Pierre-Philippe Côté, Geneviève Boivin-Roussy, Mathieu Quesnel, Melanie Merkosky, Denys Arcand, Éric Bruneau, Marie-Josée Croze, Denise Robert, Daniel Louis  Photos Lena Ghio

La distribution du nouveau film de DENYS ARCAND, le règne de la beauté, qui ouvrira ce 15 mai, prend place à la conférence de presse dans un esprit jovial. Les blagues et le rire éclatent alors que M.Arcand, un leader hors pair selon ÉRIC BRUNEAU qui raconte comment le calme et la vision du réalisateur commandent  autant les comédiens que les techniciens sur le plateau avec joie et respect, mène la conférence.

“C’est le film le plus esthétique que j’ai jamais réalisé. Mon personnage central est un architecte donc je me suis placé dans la peau d’un architecte. Par exemple un architecte ne s’habille pas n’importe comment, il ne porte pas n’importe laquelle chaussure, il n’a pas n’importe laquelle mallette. ” On demande à M. Arcand de définir la beauté.  “La beauté est un absolu que je n’essayerais pas de définir, même les plus grands philosophes n’en sont pas capables. ” Demandé comment il décrirait le film : “C’est une comédie romantique où j’espère que les gens se retrouveront et puiseront l’apaisement  de ne pas se sentir seul avec des dilemmes similaires à ceux que vivent les protagonistes du film.” À la question de comment M.Arcand choisit sa distribution, il réplique après quelques instants : “C’est simple. Je me demande toujours vais-je aimer manger avec cette personne? ” On rit encore.

Un délice visuel qui explore les silences, les secrets, les passions des relations humaines, de l’amour, et de la mystérieuse beauté.

CCA 25 years / 25 ans

Phyllis Lambert, Mirko Zardini, Giovanna Borasi  Photos Lena Ghio
This past May 7th was the official 25th anniversary of the Canadian Centre for Architecture. To underline this, PHILLIS LAMBERT, the founder of the CCA, came to present some of the upcoming projects that will highlight this milestone. As soon as May 21, the CCA will present a new exhibition that will emphasize the growing impact of digital technology in modern architectural practices informs us MIRKO ZARDINI the Director of the CCA. This exploration concerning the role of digital technology with architecture will deepen because it is becoming a vital tool in its practice. GIOVANNA BORASI, the chief curator, announced a research project of international spectrum entitled  «Global South» that aims to explore architectural practices from around the world to draw inspiration and knowledge from other cultures. On a more playful note, the 25th of each month the CCA will be open to the public for free and the marvelous Baile Park surrounding it will also be available for public use and many free events are programmed for the summer.

Ce 7 mai était le jour officiel du 25ième anniversaire du Centre Canadien d’Architecture. Pour signaler cela PHILLIS LAMBERT, la fondatrice du CCA,   est venue nous présenter quelques projets qui souligneront cet événement  important. Dès le 21 mai, le CCA présentera une exposition qui vise à souligner l’impact grandissant des technologies digitales sur les pratiques architecturales actuelles de nous dire MIRKO ZARDINI le Directeur du CCA. Cette exploration concernant le rôle de la technologie avec l’architecture sera approfondie dans les années à venir car il devient un outil de plus en plus vital à sa pratique. GIOVANNA BORASI, la commissaire en chef, nous annonce un projet de recherche au spectrum international nommé « Global South » qui vise à explorer les pratiques architecturales autour du monde pour puiser l’inspiration et la connaissance dans les autres cultures. D’une note plus enjouée, le 25 de chaque mois sera une journée gratuite pour le publique et le merveilleux Parc Baile autour du CCA sera aussi mis à la disposition du public et une riche programmation sera offerte gratuitement cet été. 

-LENA GHIO





No comments:

Post a Comment