The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Monday, June 23, 2014

Summer 2014 in Montreal // Été 2014 à Montréal

Céline Wirmer, Dr. Elliot Kravitz, Suzanne Sauvage  photos Lena Ghio
Français en bleu

Our city is well known for its many festivals, great restaurants and exciting culture. This summer several exhibits are offered to the public, each with an intriguing perspective.

Notre ville est bien connue pour ses multiples festivals, magnifiques restaurants et sa culture excitante. Cet été plusieurs expositions sont offertent au publique, chacune avec une perspective intriguante.

McCORD MUSEUM // MUSÉE McCORD

Everyone who passed through Montreal until 2006 knew of or visited the legendary deli known as BENS. The nightclub crowds would gather there after hours to finish the evening with a delicious smoked meat sandwich. The McCord Museum was able to recuperate many artifacts of the famed establishment because of its rich historical connection to the city and the international community. Dr. ELLIOT KRAVITZ accompanied us on the tour of the exhibition and delighted us with stories I had never heard about this unique place that had been there all my life! My favorite was about how M. BEN KRAVITZ, the founder of the restaurant, gave food to people in need during the depression years in the early 30's. The Museum restaurant will offer on its menu for a limited time the delicious smoked meat sandwich. This exhibition will last until November 23 2014.

The Museum has also installed the exhibition Harry Sutcliffe: Strolling through Montreal on one of the cities most beautiful streets, McGill College. HARRY SUTCLIFFE produced some of the most popular postcards of the city in his time.

FRANÇAIS

Tout le monde qui est passé à Montréal jusqu'en 2006 a connu ou visité le légendaire déli BENS. Les foules des clubs de nuit s'y ramassait après la fermeture pour compléter la soirée avec un délicieux sandwich à la viande fumée. Le Musée McCord a été capable de récupérer plusieurs artifacts du célèbre établissement à cause de sa riche connection historique avec la ville ainsi qu'avec la communauté internationale. Dr. ELLIOT KRAVITZ nous a accompagné lors de la visite de l'exposition et nous a ravis avec des histoires que je n'avais jamais entendues au sujet de ce lieu unique qui avait été là toute ma vie! Ma favorite est celle de comment M. BEN KRAVITZ, le fondateur du restaurant, donnait à manger aux gens dans le besoin lors de la dépression de 1930. Pendant un temps limité, le restaurant du Musée aura sur son menu la délicieuse sandwich à la viande fumée.

Le Musée a aussi installé l'exposition Harry Sutcliffe, Flâneur dans Montréal sur une des plus belles rue de la ville, la rue McGill College. HARRY SUTCLIFFE a produit les cartes postales les plus populaires de son temps sur la ville. L'exposition se poursuit jusqu'au 23 novembre 2014.

The MAC celebrates 50  // Le MAC célèbre 50
John Zeppetelli, Angelica Mesiti, Rafael Lozano-Hemmer &
Okanogan by/de Dil Hildebrand  photos Lena Ghio

The Grace of a Gesture

I approach art exhibits with the naiveté of a child. Sometimes I wish I could be more critical but I react with love that lures me to certain pieces. For me, art is heart. JOSÉE BÉLISLE is the curator of the first part of the exhibition designed to showcase the collection of prestigious donations the Museum has been granted for the last 50 years. The thing that worked for me in this part of the exhibit was the colors, vibrant and well sequenced. I felt crowded by the volume of pieces in the rooms, 200 to be precise, but I was dazzled by my discoveries of various pieces I fell in love with: MICHEL SAULNIER Rue de banlieu, 1982 ( Suburban Street) for example; FRANÇOIS LACASSE Grandes Pulsions III, 2007 (Strong Drives); DIL HILDEBRAND Okanogan, 2008, being my favorite. Pulse Room, 2006, by RAFAEL LOZANO-HEMMER is also curated by Bélisle. This one is a heart piece! Inspired by his wife's pregnancy of twins, the artist constructed a room that can transmit 300 heartbeats at a time. When a new person records their heartbeat, an older one is erased. The installation stops when a new heartbeat is integrated to the whole so you can hear the singular heart for an instant and then the 300 beat as one. I was very moved.

I also fell in love with ANGELICA MESITI's video installation Citizens Band where she shows us street musicians that are also immigrants making the most sublime music. The sounds that these artists make combined with the sensitive approach of Mesiti took me to Heaven. Everyday people walk by as Angels sing. This presentation was curated by JOHN ZEPPETELLI. The exhibition will continue until September 7 2014.

La Beauté du Geste

Quand j'approche une exposition d'oeuvres d'art c'est avec la naïveté d'un enfant. Quelquesfois j'aimerais être plus critique mais je réagis avec l'amour qui m'attire vers certaines pièces. Pour moi l'art c'est le coeur. JOSÉE BÉLISLE est la commissaire de la première partie de l'exposition conçue pour étaler la collection de dons prestigieux offerts au Musée depuis ces derniers 50 ans. Ce qui m'a plu dans cette section de l'exposition sont les couleurs vibrantes et bien agencées. Je me sentais envahie par le volume de pièces dans les salles, 200 pour être précise, mais j'étais émerveillée quand je découvrais certaines pièces avec lesquelles je tombais amoureuse:   MICHEL SAULNIER Rue de banlieu, 1982, par exemple; FRANÇOIS LACASSE Grandes Pulsions III, 2007; DIL HILDEBRAND Okanogan, 2008, qui est ma favorite. Pulse Room, 2006, de RAFAEL LOZANO-HEMMER est aussi présenté par Bélisle. Ceci est un coup de coeur! Inspiré par la grossesse de sa femme qui portait des jumeaux, l'artiste a construit une salle qui peut contenir 300 battements de coeur à la fois. Quand une personne enrégistre son battement de coeur, un plus anciens s'efface. L'installation s'arrête quand un nouveau battement de coeur est intégré au tout donc on peut entendre ce coeur unique battre pour un instant avant de se joindre au 300 pulsions. J'étais très émue.

Je suis aussi tombée amoureuse de l'installation vidéo d'ANGELICA MESITICitizens Band, où elle nous montre des musiciens de rue qui sont aussi des immigrants en train de faire de la musique sublime. Les sonds que produisent ces artistes combinés avec l'approche sensible de Mesiti m'a transporté au Ciel. Des gens de tout les jours passaient alors que les Anges chantaient. Le commissaire de cette présentation est JOHN ZEPPETELLI. L'exposition se poursuit jusqu'au 7 septembre 2014.

THE MOUND OF VENDÔME // LE MONTICULE DE VENDÔME
by/par DAVID GISSEN @ CCA
David Gissen & Giovanna Borasi photos Lena Ghio

DAVID GISSEN is an historian and theoretician of architecture. He is the author of Subnature (2009) and Manhattan Atmospheres (2014). In this exhibition he asks us to consider a historical event where the Central Committee of the Paris Commune voted to tear down a monument on the Place Vendôme, a column that had been commissioned by Napoleon I in 1809 to commemorate his victory at Austerlitz. The conflict in April 1871 was about the humane side of what the monument represented in terms of it being “insult by the victors to the vanquished”. You will see several photographs of the methodical way in which the destruction was handled. Principally, there was a mound of straw, manure, sand and branches created on the site to cushion the falling debris of the bronze monument that was molded by canons. The destruction was handled with great care and many photographs were taken of the event that were sold to the public. Many books were published documenting the destruction of the monument that took only eight hours. There is a petition at the exhibit to rebuild the mound on Place Vendôme as an ephemeral and symbolic act. The exhibition will continue until September 14 2014.

FRANÇAIS

DAVID GISSEN est un historien et théoriticien de l'architecture. Il est l'auteur de  Subnature (2009) et Manhattan Atmospheres (2014). Dans cette exposition il nous demande de considérer un événement historique où le commité central de la Commune de Paris a voté pour démolir un monument sur la Place Vendôme, une colonne commandée par Napoléon I en 1809 pour commémorer sa victoire à Austerlitz. Le conflit en avril 1871 questionnait l'humanité de ce que le monument représentait comme « une insulte permanente des vainqueurs aux vaincus ». Vous verrez plusieurs photos de la manière méthodique avec laquelle la destruction du monument s'est déroulée. Principalement, la construction d'un monticule de paille, de fumier, de sable et de branches crée sur le site pour amortir les débris tombants du monument de bronze moulé par des canons. La destruction s'est déroulé minutieusement et plusieurs photos ont été prise de l'événement qui ont été vendues au publique. Plusieurs livres ont été publié qui documentaient la destruction du monument qui a pris seulement huit heures. Il y a une petition à l'exposition pour reconstruire le monticule sur la Place Vendôme en tant qu'éphémère et acte symbolique. L'exposition se poursuit jusqu'au 14 septembre 2014.

HAVE A GREAT SUMMER   PASSEZ UNE MERVEILLEUSE ÉTÉ

-LENA GHIO






No comments:

Post a Comment