The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Tuesday, November 17, 2015

MEDIA ART HISTORIES Re-Create 2015 WOW!

Manuelle Freire
Coordonnatrice de la Programmation
Programming Coordinator


mediaarthistory.org/recreate-2015         
emergingresearchers-mah2015.org
hexagram.ca
hexagram.ca/re-create-2015/blog/


Français en bleu




November 2015 has been a mild one so far with dashing colors and warmer than usual weather granting us plenty of sunshine and many varieties of still blossoming flowers. This wonderful climate was the backdrop of the Re Create Symposium of 2015. In spite of my excitement over the 5 day event I could only pack in about 10% of all the discussions, book launch, demonstrations and talks offered. So bear this in mind as I give you the following report.

Le mois de novembre 2015 n'a été, jusqu'à date, que douceur avec couleurs éclatantes avec des températures beaucoup plus chaudes que la normale, beaucoup de soleil et plusieurs espèces de fleurs en éclosion. Ce merveilleux climat était l'arrière plan du Colloque Re-Create 2015. En dépit de toute mon excitation durant ces 5 jours, je n'ai vu que 10% de toutes les discussions, lancements de livre, démonstrations et conférences qui étaient offerts. Prenez cela en note pendant que vous lisez ce reportage.


Left to Right / de Gauche à Droite: The first round table with speakers / La première table ronde avec les intervenants: Chris Salter, Oliver Grau, Michael Century, Louise Poissant, Georgina Born, Cheryl Sim and / et Gisèle Trudel : Copacabana Machine Sex: Behind the Scene, Bill Vorn: Keynote Speaker / Intervenante Principale Joan Jonas.
Photos © Lena Ghio, 2015
The first day ( Nov 4 ) and the next morning ( Nov 5 ) set the stage for the unfolding of the event by presenting various artistic and research practices from around the world. I arrived for the afternoon session which analysed the evolution and current status of Digital Art. OLIVER GRAU, editor of MediaArtHistories, tells us that Media Art is distinct from collectible art and is a field that is underrepresented in the current art world and that it suffers from lack of funding because of this. He makes us aware that there is a continuously evolving language between science and art, that institutional knowledge and new knowledge evolving from our new technologies lead the questions: What does the word research mean today? What is radical in today's thinking?

Le premier jour ( nov 4 ) et le matin suivant ( nov 5 ) préparent le terrain pour l'événement en présentant  des pratiques artistiques et de recherches variés d'autour du monde. Je suis arrivée dans la session d'après-midi qui a analysé l'évolution et le statut courrant de l'Art Digital.  OLIVER GRAU, editeur de MediaArtHistories, nous dit que le Média Art est distinct de l'art de collection et est un domaine qui est sous-représenté dans le milieu de l'art institutionel et que cela lui cause de souffrir par un manque de financement. Il nous fait prendre conscience qu'il y a un langage entre la science et l'art qui est en évolution constante, que les connaissances institutionnelles et les nouvelles connaissances qui évoluent des nouvelles technologies mènent aux questions suivantes: Qu'est-ce que le mot recherche veut dire aujourd'hui? Qu'est-ce qu'est la pensée radicale aujourd'hui?

Then MICHAEL CENTURY took the microphone to discuss his 1999 paper Pathways to Innovation in Digital Culture for which he received financial support from the Rockfeller FoundationHere he outlined an extraordinary list of practices and added that the list is growing everyday as art and science become more and more symbiotic. He recommended the book The New Production of Knowledge by MICHAEL GIBBONS. This site is a reference for many applications of new technologies in all facets of modern life.

Ensuite MICHAEL CENTURY prend le microphone pour discuter de son article de 1999 Pathways to Innovation in Digital Culture pour lequel il a obtenu du support financier de la Rockfeller Foundation. Ici il résume une liste extraordinaire de pratiques et ajoute que cette liste augmente à chaque jour alors que l'art et la science sont de plus en plus en symbiose.

Left to Right / Gauche à Droite: The second morning round table / La table ronde jour deux: Georgina Born, Yan Breuleux, Katja Kwastek, Martina Leeker + Irina Kaldrack & Sally Jane Norman: Event / Événement @ SAT, 2014 by/par Yan Breuleux: Keynote Speaker day 2 / Intervenante Principale  jour 2 Christine Van Assche.
Photos © Lena Ghio 2015
Next we listened to LOUISE POISSANT the recently appointed Scientific Director of FRQSC. She pointed out the various treatments of digital photography that enter into the category of New Media Art like augmented reality. She questioned the esthetics of technological art and the changes in perspective they bring about in each of us, like distortions of space-time for example.

Ensuite nous avons écouté  LOUISE POISSANT qui a été nommée récemment directrice scientifique du FRQSC. Elle a souligné les traitements variés de la photographie digitale qui permettent de l'insérer dans la catégorie Art des Nouveaux Médias comme la réalité augmentée. Elle a questionné l'exthétique de l'art technologique et les changements de perspectives qu'il apporte à chacun de nous, les distortions espace-temps par example.

GEORGINA BORN from Oxford University, who is a great example of the type of professor being forged by the hybridization of disciplines happening in most large institutions in the world, is a professor of anthropology and music. I enjoyed the perspective this allowed her to have on the issues being discussed. She focused on the ethnography of art-science and transdisciplinary experimentation. I loved that she raised questions we should all be asking ourselves as we move forward: What are we doing? Where is this taking us? There are ethical issues and funding issues to consider as everyday a new practice emerges.

GEORGINA BORN de l'université d'Oxford, qui est une excellente example du type de professeur en train de se forger avec l'hybridation des disciplines qui se passe maintenant dans les plus grandes institutions du monde, est professeure en anthropologie et en musique. J'ai beaucoup aimé la perspective que cela lui permet sur les sujets en discussions. Elle s'est concentrée sur l'ethnographie de l'art-science et les expérimentations transdisciplinaires. J'ai aimé qu'elle mentionne les questions qui devraient nous préoccupées alors que nous allons de l'avant: Que sommes nous en train de faire? Où cela nous emmène-t-il? Il y a des considérations d'éthique et de financement à considérer alors que chaque jour une nouvelle pratique émerge.

GISÈLE TRUDEL and CHERYL SIM closed the afternoon with a discussion on the important theme of "weaving strands" between what is happening in universities, cultural institutions and what artists outside those confines could be working on that could be neglected.

GISÈLE TRUDEL et CHERYL SIM ont clôturées l'après-midi avec une discussion sur le thème important de forger des liens entre ce qui se passe en institution universitaire, culturelle et ce sur quoi oeuvre les artistes hors-les-murs qui peut être négligé.

The evening was filled with a vernissage at Concordia's FOFA Gallery, a conference with the artist-scientists WHITEFEATHER HUNTER and TRISTAN MATHESON, who create art installations and new media installations from cell cultures. This was followed by an extraordinary keynote address from JOAN JONAS who retraced her practice all the way back to her work with mirrors and performance art. During the keynote address, Cheryl Sim told us they were preparing a retrospective of the American artist @ DHC /ART for next April.

La soirée a été remplie avec un versnissage à la Galerie FOFA de Concordia, une conférence avec les artistes-scientifiques  WHITEFEATHER HUNTER et TRISTAN MATHESON , qui créent des installations artistiques ou de nouveaux médias à partir de cultures cellulaires. Cela a été suivi d'une conférence extraordinaire avec l'artiste JOAN JONAS qui a retracé sa pratique jusqu'à ses débuts alors qu'elle explorait les miroirs et l'art de la performance. Lors de cette conférence, Cheryl Sim a annoncé que DHC /ART préparait une rétrospective sur l'artiste Américaine pour le mois d'avril prochain.

FOFA Gallery
Biomateria + Contagious Matters
Exhibition - WhiteFeather HUNTER + Tristan MATHESON,
Concordia University

Also seen that night / Aussi vu cette soirée là:  Copacabana Machine Sex: Behind the SceneBill Vorn
Left to Right / Gauche à Droite: The fabulous choice of books to be had with a discount / Le choix fabuleux de livres disponibles avec escompte: Keynote Speaker day 3 / Intervenante Principale  jour 3 Skawennati: TimeTraveller a web-serie conceived by / une série web conçue par Skawennati.
Photos © Lena Ghio 2015
On November 6th, the panel was presenting various practices from around the world while GEORGINA BORN was moderator. We heard from YAN BREULEUX, KATJA KWASTEK, MARTINA LEEKER + IRINA KALDRACK, and SALLY JANE NORMAN who specializes in the practices and languages of art. Here is a brilliant article by Professor Norman: The Power of Culture. Next, the second Keynote Speaker of the symposium, CHRISTINE VAN ASSCHE, who will retire soon from the position of Director of Centre Pompidou in Paris where she has been working for over 30 years. She reviewed the beginnings of new media art from the work she has done with some of the worlds most famous artists: PIPILOTTI RIST, NAM JUNE PAIK, CHRIS MARKER, MONA HATOUM, BRUCE NAUMAN: the acquisitions and the challenges of preserving these works.

Le 6 novembre,  le panel présentait des pratiques variées d'autour du alors que  GEORGINA BORN était la modératrice. Nous avons écouté YAN BREULEUXKATJA KWASTEKMARTINA LEEKER + IRINA KALDRACK, et SALLY JANE NORMAN qui se spécialise dans les pratiques du langage et de l'art. Voici un lien vers un brilliant article par Professeure Norman: The Power of Culture. Ensuite, la seconde Intervenante Principale du colloque,  CHRISTINE VAN ASSCHE, qui a annoncé qu'elle prendrait bientôt sa retraite comme Directrice du Centre Pompidou à Paris où elle oeuvre depuis plus de 30 ans. Elle a passé en revue les débuts de l'art nouveau média en citant les oeuvres et les artistes de renommés avec lesquels elle a travaillé: PIPILOTTI RISTNAM JUNE PAIKCHRIS MARKERMONA HATOUMBRUCE NAUMAN: les acquisitions et les défis pour préserver les oeuvres.

My last visit to the symposium was on November 7th to listen to the last Keynote Speaker, SKAWENNATI, an artist who is born of a Mohawk woman and first generation Italian father. I mention her heritage because I think it contributes to her extraordinary personality. I truly enjoyed the work she showed us on how she created stories using Second Life for example. Her concept was to tell aboriginal people to imagine their place in the future. I looked at her series TimeTraveller and it is excellent.

Ma dernière visite au colloque était le 7 novembre pour écouter la dernière Intervenante Principale  SKAWENNATI, une artiste née d'une mère Mohawk et d'un père d'origine Italienne. Je mentionne son héritage car je crois qu'il contribue à sa personnalité extraordinaire. J'ai beaucoup apprécié le travail qu'elle nous a montré illustrant comment elle s'est servie du site Second Life pour créer une série par exemple. Son concept était de dire aux aborigènes d'imaginer leur place dans l'avenir. J'ai regardé la série TimeTraveller et elle est excellente.

Left / Gauche: Thierry Guibert
 Right / Droite: Marie-Laure Cazin
Photos © Lena Ghio 2015
I ended my exploration of the symposium by meeting two outstanding New Media artists that blew my mind! THIERRY GUIBERT who is currently exploring an interactive visual project where he replaces the playhead of a record player with a micro camera that creates an image from a modified disk in the computer that then transforms this image into sound! And MARIE-LAURE CAZIN who is a multidisciplinary artist who wrote a screenplay and made a movie that will be altered by some audience members that will wear headphone sensors that catch brainwaves and affect certain preprogrammed choice that will alter the plot of the movie. She was inspired by FRANCIS FORD COPPOLA' s words: " I want a film which is different from one day to the other..."

J'ai complété mon exploration du colloque en rencontrant deux artistes exceptionnels oeuvrant avec les Nouveaux Médias et qui m'ont royalement épatée!  THIERRY GUIBERT qui explore présentement un projet visuel interactif où il remplace la tête de lecture d'une table tournante pour disque en vinyle par une micro-caméra qui reproduit dans un ordinateur une image d'un disque remanié et cette image se transforme en son! Et MARIE-LAURE CAZIN qui est une artiste multidisciplinaire qui a écrit un scénario et réaliser un film qui est altéré par des membres de l'auditoire qui portent des écouteurs qui détectent les ondes cérébrales et affectent certains choix pré-programmés qui altèrent le dénouement de l'histoire. Elle a été inspirée par la phrase de FRANCIS FORD COPPOLA: " Je veux un film qui sera différent d'un jour à l'autre..."

-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment