The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Wednesday, November 13, 2013

Water, Consciousness and the Prophecies of Nostradamus 2 / L'Eau, la Conscience et les Prophéties de Nostradamus 2

1                                                   2                                                      3                                                 4
Photos taken July 28 2013 with 10 seconds between each shot// Photos prises le 28 juillet 2013 avec 10 secondes d'intervalle entre chaque cliché © Lena Ghio
Français en bleu

part 2 CONSCIOUSNESS / 2e partie CONSCIENCE

« The brain is a tangible physical organ constituted from molecules; but that collection of molecules seems mockingly remote from the insubstantial, complex, transient thoughts that combine to endow us with conscious awareness. »

-Susan A. Greenfield
Journey to the center of the mind
© W.H. Freeman and company

In her insightful book, Susan A. Greenfield asks: "How exactly does nervous tissue cause consciousness?"

•Dans le livre mentionné plus haut, l'auteure demande: "Comment les tissus du système nerveux deviennent-ils la conscience exactement?" La conscience dans le sens d'avoir le sentiment de sa propre existence, d'être capable de formuler des pensées, imaginer, tout ce qu'on reconnaît comme l'intelligence humaine.

Today's technology is capable of observing very complex chemical and biological activity in the brain that reveal centers of consciousness and emotional states even social behavior. Yet what is that thing in us that allows us to comprehend, to reflect, to re-interpret what we learn?

•La technologie d'aujourd'hui nous permet d'observer les processus biologiques et chimiques du cerveau qui révèlent les centres de la conscience et des émotions jusqu'aux attitudes sociales. Pourtant quelle est cette chose qui nous permet de comprendre, de réfléchir, de réinterpréter ce que nous apprenons?

If the only difference between the brain of an Albert Einstein and that of an average human is  molecular composition, it would be possible for all of us to become geniuses by supplementing our brains with the same molecules. We can all observe that while certain chemicals and nutrients will benefit the brain, it will not make us geniuses. Intelligence is more than mere biochemical processes, even if its expression in the human realm is dependent upon them.

•Si la seule différence entre le cerveau d'un Albert Einstein et une personne normale est sa composition moléculaire, il serait possible pour nous tous de devenir des génies en supplémentant notre cerveau avec ces même molécules. Nous pouvons tous observer que si certains produits chimiques et nutriments peuvent bénéficier le cerveau, ils ne donnent pas le génie. L'intelligence est donc plus que les processus biochimiques même si son expression dans le domaine humain en est dépendante.

It is in Susan A. Greenfield's book that I read about the ancient Greek concept that a «special consciousness substance» was the cause of intelligence and consciousness. In particular Galen (129-199); a renowned physician employed to treat gladiators in Rome, he treated many brain injuries and was among the first to recognize the importance of the brain as the center of thought;  who theorized that our mental faculties resided in the cerebrospinal fluid which he called the urine of the brain. This is the same fluid collected during lumbar punctures to diagnose various ailments of the body and brain. At that time the author wrote that the fluid contained nothing so special that it could be described as "psychic".

•C'est dans le livre de Susan A. Greenfield que j'apprends que les Grecs anciens avaient un concept qu'une «substance spéciale de conscience» était la cause de l'intelligence et de la cognition. En particulier Galen (129-199); un médecin de renom qui travaillait auprès des gladiateurs à Rome, il a traité plusieurs blessures au cerveau et fut le premier à reconnaître l'importance du cerveau comme le centre de la pensée; qui théorisait que nos facultés mentales résidaient dans le liquide céphalorachidien qu'il nommait l'urine du cerveau. C'est ce même liquide qui est collecté lors des ponctions lombaires pour faire le diagnostic de maladies du corps et du cerveau. À cette époque l'auteure avait écrit que ce liquide ne contenait rien de spécial qui pouvait être décrit comme "psychique".

When I read Greenfield's book I was already familiar with flower essence therapy. In the 1930's Dr. Edward Bach discovered and developed a series of homeopathic treatments made from soaking flowers in water that healed emotional states and helped heal many physical ailments. The principle is that water retains the healing message from different flowers and then can transmit this message to us if we add a few drops of the essence to our drinking water. Each plant chosen by Bach has a different form, a different signature, and addresses a different negative emotional state.  It seemed natural to me that our individuality, our intellect, could emerge from the fluids surrounding our brain that looks like a flower on top of an elaborate stem, the spine, and is uniquely shaped in each one of us.

•Quand j'ai lu le livre de Greenfield j'étais déjà familière avec les thérapies à base d'essences de fleurs. Dans les années 1930 le Dr. Edward Bach a découvert et développé une série de traitements homéopathiques fait à partir de fleurs immergées dans de l'eau et qui soigne les états émotifs ainsi que les malaises physiques. Le principle actif est l'eau qui retient le message thérapeutique des différentes fleurs et qui est capable de nous transmettre ce message si nous ajoutons quelques gouttes de l'essence à notre eau potable. Chaque plante choisie par Bach possède une forme différente, une signature différente, et adresse un état d'émotions négatives différentes. Il me semblait naturel que notre individualité, notre intellect, pût émerger des liquides qui entourent notre cerveau qui lui ressemble à une fleur au bout de la complexe tige qu'est notre colonne vertébrale. Puisque chacun de nous a une forme si unique, il est normal de déduire que le message transmit à l'eau soit tout aussi singulier.

A while later, I was looking at the movie What the bleep do we know?  and was fascinated by the work of Japanese researcher Dr. Masaru Emoto on the molecular structure of water from different regions who, when exposed to various stimuli, created forms that reflected the ambience that surrounded it. His work proves the vitality of water, its intelligence and sensibility.

•Plus tard, en regardant le film What the bleep do we know? je découvre avec pure fascination la recherche du Dr. Masaru Emoto sur la structure moléculaire de l'eau de différentes régions qui, alors qu'elle est exposée à des stimulus variés, produit des formes qui reflètent l'ambiance de son environnement. Son travail prouve la vitalité de l'eau, son intelligence et sa sensibilité.

In my artistic practice I serendipitously stumbled upon the mysterious image making propensity of water. In this article I am showcasing this phenomena with the above sequence of images. Notice the similarity of water in the process of forging an image with our own intellectual problem solving processes.

•Dans ma pratique artistique j'arrive par hasard sur la mystérieuse propension que possède l'eau pour faire des images. Dans cet article je présente ce phénomène avec la séquence d'images en haut. Observez la similarité de l'eau en processus de former une image avec celui qu'emploi notre intellect dans le processus de résoudre un problème.

3
Image 1 shows a cloudy quality on both sides of the bowl while you can see an emergent activity at the center. The image is abstract. Image 2 is jumbled, but you can imagine a scenario. For example, I see two forms embracing in the center. Image 3 is a stunner! The composition is pure creation emerging from the water! Puppies and a little boy appear to be waiting. Image 4 is another stunner! Here the two figures are clearly drawn, an Angel appears to be comforting a man. There is an interval of only 10 seconds between each shot.

•Dans l'image 1 l'eau possède une nature nébuleuse dans les deux côtés du bol et une activité émergente au centre. L'image est abstraite. L'image 2 est désordonnée mais on peut y imaginer un scénario. Par exemple je vois deux formes qui s'enlacent. L'image 3 est une bombe! La composition est une création pure qui émerge de l'eau! Des chiots avec un petit garçon qui semblent attendre après quelque chose. L'image 4 est une autre bombe! Ici les deux figures sont nettement bien dessinées, une Ange qui semble réconforter un homme. Il y a un intervalle de seulement 10 secondes entre chaque cliché.

I conclude part 2 CONSCIOUSNESS with the clear hypothesis that bodily fluids must play a determining role in forging our individual intelligence and identity.

•Je conclus 2e partie CONSCIENCE avec l'hypothèse claire que les liquides de notre corps doivent jouer un rôle déterminant dans la formation de notre intelligence individuelle et notre identité.

In the last part of this series I will look at the myths surrounding water and the prophecies of Nostradamus.

•Dans la dernière partie de cette série j'examine les mythes autour de l'eau et les prophéties de Nostradamus.

Part 1: Water / 1e Partie: L'Eau
Part  3: Nostradamus / 3 e Partie: Nostradamus

-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment