The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Sunday, March 6, 2011

ARTFIFA


En Français plus bas

I have enjoyed four more movies that you can see between March 17 to 27 for FIFA. Check link on the left for all the details. The first, J.M.W. TURNER, a film by ALAIN JAUBERT that is in the annual competition. The movie gets up close and personal with English painter Turner's (1775-1851) techniques and innovations in the field of painting. If you are an amateur of landscape paintings you cannot miss this revealing film that retraces Turner's steps around the world and in the boudoir.
Then I saw WINDS OF HEAVEN: EMILY CARR, CARVERS, AND THE SPIRITS OF THE FOREST, a film by MICHAEL OSTROFF also in the competition. I have a profound love for EMILY CARR as I do for many female artists. Her struggle to become who she was on the inside met with resistance from a very sexist establishment. In her case it was also exacerbated by the racism that existed against the North Western Indians. I get chills when I look at her outstanding depictions of a world that was systematically destroyed, and still is, by our greed and carelessness. Magical!
I was enchanted by THE SACRED DANCER the tale of the coming of age of BISWAJIT a 15 year old young boy who was given by his parents to the temple when he was only 5 years old to become a gotipuas. Like the other sacred children, his youth would be devoted to dancing the divinity. The movie is in Italian with subtitles. The movie's best accomplishment is the way it synthesizes the spiritual belief of the people succinctly in perfect balance with Biswajit's process of giving up his place to a new child. You will see the most beautiful children in the most gorgeous setting. I really enjoyed it.
Finally I saw another film in the competition, DAVID BAILEY, FOUR BEATS TO THE BAR AND NO CHEATING a film by JÉRÔME DE MISSOLZ. This movie follows the famed photographer on an average day while he recounts his beginnings in the Swinging London of the 60's. Friends with MICK JAGGER, ANDY WARHOL, married to the most beautiful women on earth, among them CATHERINE DENEUVE ;who made me cry when her eyes filled with tears as she spoke of her sister who died more than forty years ago , I feel the same way about my lost sister; DAVID BAILEY created the most exciting fashion photography of his time. The movie starts slowly, but delivers the goods as you relive the effervescence, the fun and style of the 60's.
I am filled with inspiration!

-Lena Ghio

FRANÇAIS

J'ai eu le plaisir d'apprécier quatre nouveaux films que vous pourrez voir entre le 17 Mars au 27 Mars pour le FIFA. Suivez le lien à gauche pour tous les détails. Le premier, J.M.W. TURNER, un film par ALAIN JAUBERT qui est dans la compétition annuelle. Le film nous rapproche très intimement du peintre Anglais Turner (1775-1851) de ses techniques et innovations dans le domaine de la peinture. Si vous êtes un amateur de tableaux de paysages, vous ne pouvez pas manquer ce film révélateur qui retrace les pas de Turner dans ses voyages autour du monde jusqu'au boudoir.
Ensuite j'ai vu WINDS OF HEAVEN: EMILY CARR, CARVERS, AND THE SPIRITS OF THE FOREST, un film par MICHAEL OSTROFF qui est aussi dans la compétition. J'ai un amour profond pour EMILY CARR comme pour plusieurs artistes féminins. Ses débats pour manifester qui elle était dans son intérieur ont rencontré la résistance d'un établissement fortement sexiste. Dans son cas la situation est exacerbée par le racisme qui existait contre les Amérindiens du Nord-Ouest. J'ai des frissons quand je vois ses peintures extraordinaires d'un monde qui a systématiquement été détruit, et l'est encore, par notre avarice et notre négligence. Son oeuvre est magique!
J'ai été enchantée par THE SACRED DANCER le récit de BISWAJIT un jeune garçon de 15 ans qui a été donné au temple par ses parents à l'âge de 5 ans pour devenir un gotipuas. Comme les autres enfants sacrés, son enfance sera dévoué à danser la divinité. Le film est en Italien avec des sous-titres. Le meilleur accomplissement du film est la façon dont il synthetise les croyances spirituelles du peuple en balance parfaite avec la transition que doit vivre Biswajit la veille de devenir un homme et le jour où il remet sa position à un autre enfant. Vous verrez les plus beaux enfants et les plus luxurieux arrières plans. J'ai vraiment aimé ça.
Finallement j'ai vu un autre film qui est en compétition, DAVID BAILEY, FOUR BEATS TO THE BAR AND NO CHEATING un film par JÉRÔME DE MISSOLZ. Ce film suit le célèbre photographe un jour ordinaire pendant qu'il raconte son ascension lors de l'époque du Swinging London des années 60. Ami de MICK JAGGER, ANDY WARHOL, marié aux plus belles femmes au monde, entre elles CATHERINE DENEUVE ; qui m'a fait pleurer quand ses yeux se sont remplis de larmes quand elle s'est rappellée sa soeur décédée il y a plus de quarante ans, j'ai la même émotion à l'égard de ma soeur défunte; DAVID BAILEY a développé le style de photographie de mode le plus excitant de son temps. Le film commence en douceur , mais livre la marchandise pour nous faire revivre la ferveur, le plaisir, et le style des années 60.
Je suis toutes inspirées!

-Lena Ghio

No comments:

Post a Comment