The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Friday, February 20, 2015

BENOIT AQUIN - MÉGANTIC PHOTOGRAPHIÉ 18.02.2015 - 24.05.2015

Français plus bas
Left to Right: Diane Charbonneau, Benoit Aquin, Nathalie Bondil Director of the Museum, Michel de la Chenelière, an important patron of the Museum, and Hugues Charbonneau, the artist's art dealer who let me know the public will get  a chance to view his photographs for Le Mois de la Photo 2015 edition at his gallery.
Gauche à Droite: Diane CharbonneauBenoit Aquin, Nathalie Bondil Directrice du Musée, Michel de la Chenelière, un important mécène du Musée, et Hugues Charbonneau, le galériste de l'artiste qui m'a fait savoir que sa galerie présentera des photos de l'artiste lors de l'édition 2015 du Mois de la Photo.  
photos © Lena Ghio 2015

BENOIT AQUIN travels the world to photograph the effects of humanity's passage on earth as well as the impact of natural disasters on human life. The Montreal Museum of Fine Arts has been keeping tabs on his work since 2009. He has made his mark with "The Chinese Dust Bowl" in 2008, a series that won him the Prix Picktet that same year. He is one of the rare photographers who had access to the rail  disaster that caused tragic devastation in Lac Mégantic on July 6th 2013. The sobering exhibition presents views of the effect of the man made catastrophe that are intimate and close to what remains in the once thriving community.

The style of the exhibition reminds me of photo-romance magazines where the story is told by strips of tight sequential photos that resemble comic books. Here the story is one of death and survival, grief and courage. Sometimes what tugs the heart is what is left of the outside siding of a home or a plant with mostly wilted leaves or the funeral announcement of a 26 year old woman.

FRANÇAIS

BENOIT AQUIN  voyage autour du monde pour photographier les effets du passage de l'humanité sur la terre ainsi que l'impact des désastres naturels sur la vie humaine. Le Musée des Beaux Arts de Montréal suit sa carrière depuis 2009. Il a fait sa marque avec "The Chinese Dust Bowl" en 2008, une série qui lui a mérité le Prix Picktet la même année. Il est un des rares photographes qui avait accès au site du désastre ferroviaire au Lac Mégantic le 6 juillet 2013. L'exposition qui donne à réfléchir regarde les effets de la catastrophe issue de la main de l'homme avec des images intimes et proches de ce qu'il reste de cette communauté qui était jadis prospère.

Le style de l'exposition me rappèle les romans-photos où l'histoire est racontée par des bandes de photos rapprochées et séquentielles qui ressemblent à des bandes dessinées. Ici l'histoire en est une de mort et de survie, de deuil et de courage. Quelquefois l'image qui nous arrache le coeur est ce qu'il reste du revêtement extérieur d'une maison ou une plante avec des feuilles pour la plupart fanées ou l'annonce pour les funérailles d'une femme de 26 ans.

-LENA GHIO




No comments:

Post a Comment