The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Wednesday, May 25, 2016

EDMUND ALLEYN dans mon atelier, je suis plusieurs @ MAC 19.05. - 28.09.2016

Red Sunset, 1973-75 

Les artistes québécois, sauf quelques rares exceptions comme David Altmejd, souffrent d'un préjudice extraordinaire dans le monde de l'art. Le milieu québécois est très restreint et le népotisme joue un rôle marquant dans ce qui apparaît sur la scène publique. Peu avant la rencontre de presse, j'ai parlé avec une amie proche d'Edmund Alleyn qui m'a raconté comment sa vie s'est terminée dans le désespoir. Il se sentait oublié et abandonné par le monde de l'art. Ce n'est pas un cas rare.

Cette merveilleuse rétrospective présentée au Musée d'art contemporain de Montréal sous le commissariat de Marc Lanctôt,  arrive douze ans trop tard pour cet homme. Et ça c'est triste. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser à ce que m'avait raconté son amie.

Néanmoins, vous retrouverez ici des pièces importantes qui soulignent les étapes charnières de sa carrière. J'ai beaucoup aimé sa période influencée par les Amérindiens de la côte ouest: Au Creux de l'été, 1963 et Jacques Cartier Arriving in Quebec Sees Indians for the First Time in His Life, 1963; des abstractions intenses et rythmées aux couleurs vives et saturées. Ceci était dans le début des années 60. Vers la fin des années 60, son oeuvre devient futuriste et technologique, The Big Sleep, 1968, par exemple. Mis à part le flou des vidéos de son époque, les oeuvres ont maintenu leur allure futuriste. J'ai aussi beaucoup aimé sa période Plexiglass- 1973-75. Les visiteurs d'une autre dimension habitent l'espace via le plexiglass. Finalement on arrive à sa phase Éphémérides 1995 - 2000 qui propose des natures mortes monochromes bleus, délicates et évocatrices.

Jennifer Alleyn, sa fille qui est cinéaste, était présente à la conférence et son film Dans l'atelier de mon père qui avait reçu beaucoup d'accolades lors du FIFA 2008 est présenté au MAC durant l'exposition. C'est un regard intime de la part d'une enfant née d'un artiste acharné à son travail. Il y aura plusieurs conférences et activités offertes par le Musée pour aider le public à approfondir sa connaissance de l'artiste.

Les oeuvres de deux artistes qui offrent des points de vue différents de la musique habiteront l'espace: Orchestre à géométrie variable, 2013-2014 de Jean-Pierre Gauthier et data.tron, 2007 de Ryoji Ikeda.

-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment