The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Friday, May 6, 2016

LUZIA ÉBLOUIT!

Prologue Eric Fool Koller Photos © Lena Ghio, 2016

Mercredi dernier, je me suis rendue à la première de LUZIA, la fabuleuse production de Cirque du Soleil qui se déroule maintenant sous le grand chapiteau dans le Vieux-Port de Montréal. La signature de Cirque du Soleil est non seulement sa grande beauté, l'usage minutieux des plus grands talents dans plein de disciplines variées, les émotions qu'il éveille en nous, mais l'attention aux détails qui nous font soupirer extatiquement.


De gauche à droite: anneaux chinois avec Stéphane Beauregard, Dominic Cruz, Devin Henderson, Marta Henderson, Michaël Hottier, Maya Kesselman, et Aurélien Oudot; La femme qui court Shelli Epstein; canes d'équilibre Ugo Laffolay.
Photos © Lena Ghio, 2016

En tout j'ai accumulé plus de 500 images pour composer ma critique. Le problème c'est que tout est merveilleux! Cirque du Soleil nous fait vibrer de peur et d'anticipation avec des exploits qui défient l'imagination. Par exemple le numéro anneaux chinois où les artistes sont costumés en colibris paraît de prime abord assez simple. Cependant, les artistes doivent négocier le long bec du colibri de leur costume, une scène en rotation constante et la performance qui se déroule sur un tapis roulant alors que le jeu des anneaux augmente en difficulté. Je dois souligner quelques artistes qui ont fait gémir la foule de jouissance torturée: le jongleur de la République Tchèque Rudolf Janecek qui a jonglé ses quilles à une vitesse hallucinante; le numéro canes d'équilibre avec Ugo Laffolay de France monte tellement haut, qu'on ne pouvait plus contenir notre anticipation, va-t-il réussir cette nouvelle hauteur ou plonger dangereusement au sol!?; le jeune contortionniste Russe, Aleksei Goloborodko nous a rendus fous avec sa performance unique. Je n'ai jamais rien vu de pareil! Bien sur, je les ai tous aimés!

Une des multiples formes qu'adopte Aleksei Goloborodko de loin il ressemble à une flamme.
Photos © Lena Ghio, 2016
La musique est dynamique et soutient l'atmosphère enjouée du spectacle. Comme toujours, vous pouvez vous procurer la piste sonore qui m'accompagne partout depuis mercredi.

C'est à ne pas manquer!

-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment