The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Sunday, April 13, 2014

The Mysterious Emerge Art / Le Mystérieux Emerge Art

WORLD PREMIERE  //   PREMIÈRE MONDIALE

EMERGE ART with the book/avec le livre «Extrême: Esthétiques de la limite dépassée» by/de Paul Ardenne / FLAMMARION
ÉDIFICE BELGO BUILDING
372, rue Sainte Catherine ouest/ Street West
Espace 514
22 April/avril 2014 au/to 30 April/avril 2014
open everyday from 11 am to 5 pm
ouvert tous les jours de 11h à 17h

Left/gauche the original photo/ la photo originale- centre a cropped painting by Paul Delaroche/ coupure d'une toile de Paul Delaroche- Right/droite Emerge Art

The Mysterious Emerge Art / Le Mystérieux Emerge Art
Français plus bas


The role of the artist in our time has taken multifarious forms. The contemporary artist is misunderstood by the average person, the figurative artist not quite as appreciated as he used to be, and there are as many tangents to add to the styles and practices of art as there are cultures and people. This being said, most everyone expects the artist to reveal the mysterious side of life not only social and political truths. The contemporary artist seems more preoccupied by making people think instead of making them feel. Science tells us it can explain everything, that there are no more mysteries, only chemical combinations.

This close-up reveals that the face that emerged was
already in the photograph. Once illuminated, the
precision of the features is obvious.
Ce gros plan révèle que le visage qui est émergé était
déjà dans la photo. Une foi illuminée, la précision
des traits est évidente.
Suddenly, water is speaking to us! My practice since July 23 2013 is to photograph water as it creates complex and eloquent images in reaction to its surroundings. I call this Emerge Art because the image emerges in the water. As you can see with the sample studied here, the image transcends mere refraction in water. I cannot explain it, but I can capture the phenomenon and share it with the world.

When I put the bowl of water beside the book «Extrême: Esthétiques de la limite dépassée» by Paul Ardenne, I observed that the images had much more to say than I had at first imagined. Water appeared to have discernment as it showed an appropriate reaction to the content of the book at the page where it was open.

I don’t believe this is a supernatural event. I believe our technology makes us able to see sides of reality we could not even imagine before.

Those of a scientific bent argue that I Photoshop the images. They are not wrong. It is because of our current technology that I can alter the lighting of the photograph to reveal its hidden content. To capture an Emerge Art, the photo must be taken without a flash. This makes for a dull image. As I bring light to it, it morphs into an Emerge Art. I do not create the content I underline it.

It is important to me that people understand this process because it reveals a never before documented facet of the physics of our world and the Spirit of our world.

To verify the potential for discernment that water could possess, I put my bowl of water beside the biographical book: NAPOLEON an intimate account of the years of supremacy 1800-1814 produced and edited by PROCTOR PATTERSON JONES. I took hundreds of pictures. The one here is among the last 4 images I shot that day. We can clearly see a profile that resembles the features of Napoleon Bonaparte with uncanny accuracy: the aquiline nose with the slightest bump, the well-drawn lips, and the deep brown eyes. In the water, the face appears like a mask. Inside the mask appears a tiny ghostly head. On the lips there is the head of a vulture emerging. The water appears to be telling me that Napoleon is dead.

What a delicious mystery!

FRANÇAIS


Le rôle de l’artiste dans notre époque a pris des formes très variées. L’artiste contemporain est mal compris par la personne moyenne, l’artiste figuratif n’est plus aussi apprécié qu’il était jadis, et il y a autant de tangentes à ajouter aux styles et pratiques artistiques qu’il y a de cultures et d’êtres humains. Cela dit, presque tout le monde s’attend à ce que l’artiste révèle le côté mystérieux de la vie pas seulement les vérités sociales et politiques. L’artiste contemporain semble plus préoccuper  à faire penser le publique qu’à le faire ressentir. La science nous informe qu’elle peut expliquer tout, qu’il n’y a plus de mystère, seulement des combinaisons chimiques.

The tiny ghost like figure inside the mask, on the left of the image.
La petite figure fantomatique à l'intérieur du masque,
à gauche de l'image.
Soudainement, l’eau nous parle! Ma pratique artistique depuis le 23 juillet 2013 est de photographier l’eau alors qu’elle crée des images complexes et éloquentes en réactions à son entourage. J’appelle cela Emerge Art parce que l’image émerge dans l’eau. Comme vous pouvez observer par l’exemple fournie ici, l’image transcende la simple réfraction dans l’eau. Je ne peux pas expliquer cela, mais je peux capturer le phénomène et le partager avec le monde.

Quand j’ai mis l’eau à côté du livre «Extrême : Esthétiques de la limite dépassée» de Paul Ardenne, j’ai constaté que les images avaient beaucoup plus à dire que je n’avais imaginé.
L’eau semblait démontrer du discernement  alors que ses réactions étaient appropriées au contenu du livre à la page où il était ouvert.

Je ne crois pas que cela est un phénomène surnaturel. Je crois que notre technologie nous rend capable de voir des côtés de la réalité qu’on ne pouvait même pas imaginé avant.

Ceux qui ont un penchant scientifique arguent que je Photoshop les images. Ils n’ont pas tort. C’est précisément notre nouvelle technologie qui me permet d’illuminer l’image pour révéler ses contenus cachés. Pour capturer un Emerge Art, la photo doit être prise sans le flash ce qui donne une image plutôt terne. Alors que je l’enlumine, elle devient un Emerge Art. Je ne dessine pas le contenu, je le souligne.

C’est important pour moi de faire comprendre ce processus aux gens parce qu’il révèle une facette de la physique de notre monde et de l’Esprit de notre monde qui n’a jamais été documentée auparavant.

Pour vérifier la capacité de discernement que pourrait posséder l’eau, j’ai mis mon bol d’eau à côté du livre : NAPOLEON an intimate account of the years of supremacy 1800-1814 produit et édité par PROCTOR PATTERSON JONES. J’ai pris des centaines d’images. Celle qui est représentée ici  est parmi les 4 dernières prises ce jour-là. On peut voir clairement un profil qui ressemble avec une précision désarmante aux traits de Napoléon Bonaparte : le nez aquilin avec une légère bosse, les lèvres bien dessinées, les grands yeux bruns. Dans l’eau, le visage ressemble à un masque. À l’intérieur du masque, il y a une petite tête fantomatique. Sur les lèvres, la tête d’un vautour émerge. L’eau semble me dire que Napoléon est mort.

Quel délicieux mystère!

-LENA GHIO

1 comment:

  1. There's the universe, there's the galaxies, there's the planets, there's the stars then there's LENA !! BRAVO !!

    ReplyDelete