The Force at work / La Force en action

The Force at work / La Force en action
Read the whole story now being read around the world! / Lisez toute l'histoire maintenant lue autour du monde!

Friday, September 2, 2016

WORLD PRESS PHOTO 2016 Marché Bonsecourt Market 31.08.2016 > 02.10.2016

My personal favorite / Ma favorite
Nature, 3rd prize singles / Nature, 3e prix – Photos uniques
Sergio Tapiro, Mexico /Mexique
The Power of Nature / Les pouvoirs de la nature
December 13, 2015. Colima Volcano erupts with rock showers, lightning, and lava flows. The volcano, which is one of the most active in Mexico, showed an increase in activity from July onwards. Lightning in volcano eruptions is generated when rock fragments, ash and ice particles in the volcanic plume collide, producing static charges—just as ice particles do in clouds.
13 décembre 2015. Éruption du volcan Colima, accompagnée d’averses rocailleuses, d’éclairs et de coulées de lave. Ce volcan, l’un des plus actifs du Mexique, avait connu une croissance d’activité dès juillet. Les orages volcaniques sont causés par la collision de fragments rocheux, de cendre et de particules de glace dans le panache volcanique, produisant des décharges statiques comparables à l’effet des particules de glace dans les nuages.
Français plus bas

You have already heard that the 11th WORLD PRESS PHOTO exhibition from the 2016 competition is now opened in Old Montreal's Bonsecours Market. Again you will see the larger human adventure of this past year in all its drama, blood and struggle! And there is a closer look at nature although not that much this year. The accent was mainly on the immense human migration crisis begun a decade ago and doubling in 2015 compelled by natural and political tragedies. Human beings by the millions seeking to survive and arriving on new shores or being refused asylum. This link provides a current picture of the numbers of refugees and others forced to leave theirs homes. There is a heartbreaking series by Abd Doumany a 25-year-old Syrian photographer who documents the plight of the children in the senseless and cruel war in Syria. The issue of women soldiers being raped in the US Armed Forces by men who are supposed to defend their country and its citizens while congress and, let's face it, most of America ignores it, is somberly addressed in the series of photographs by Mary F. Calvert who is devoted to keeping the issue in the public eye. Most survivors end up traumatized, homeless and many commit suicide. Why doesn't anyone in government address this?

Again this year the mezzanine is dedicated to satellite exhibits:

AnthropoGraphia presents an exhibition created by director and author Anaïs Barbeau-Lavette, in collaboration with Guillaume Simoneau, photographer, showing us newly arrived Syrians in Montreal. On the opening night the people were there, little children picking up treats from the beautiful buffet the WPP offered. I just loved that I was present to see this. We are so blessed in Montreal and I hope with all my heart humanity can evolve to live like this.
Oxfam-Québec presents Regards: In search of billions lost about the unbearable economic inequality of the world.
ICI RDI presents quoi qu'il arrive and takes us in the field with their foreign correspondents. Extremely graphic subject matter in HD.
And the Festival du nouveau cinéma that is coming soon, is presenting a selection of short films from their Cartes Blanches series.


World Press Photo of the Year / Prix Photo de l’année 2015
Warren Richardson, Australia / Australie

Hope for a New Life, Serbia/Hungary border /
Espoir d’une nouvelle vie, 28 août, Frontière serbo-hongroise.
 
August 28, 2015. A baby is handed through a hole in a razor wire barrier, to a Syrian refugee who has already managed to cross the border from Serbia into Hungary, near Röszke. Hungary was hardening its stance towards refugees attempting to enter the country. In July, Hungary began construction on a four-meter-high barrier fence along the entire length of the frontier with Serbia, to close off border crossings through all but official routes. Refugees attempted to find ways through before the fence was completed on 14 September. This group had spent four hours hiding in an apple orchard at night, dodging border police, being gassed with pepper spray, and trying to find a way across.

28 août 2015. Un bébé est remis à travers des fils barbelés à un réfugié syrien parvenu à traverser la frontière séparant la Serbie de la Hongrie, près de Röszke. La Hongrie durcissait sa position à l’égard des réfugiés tentant d’entrer dans leur pays. Dès juillet, ce pays avait amorcé l’implantation d’une clôture de quatre mètres longeant sa frontière avec la Serbie, scellant ainsi le pays, à l’exception de ses routes officielles. Les réfugiés ont tenté plusieurs moyens de passer avant la finalisation de la clôture, le 14 septembre. Durant cette nuit-là, le groupe avait passé quatre heures, dissimulé dans un verger, tentant d’éviter les barrages policiers et le poivre de Cayenne, tout en essayant de se frayer un chemin. 
FRANÇAIS

Vous avez déjà entendu que l'exposition de la compétition du 11e  WORLD PRESS PHOTO  2016 a ouvert ses portes dans le Vieux Montréal au Marché Bonsecours. Encore une fois vous verrez l'aventure humaine de cette année passée dans toute son ampleur dramatique, sanglante et ardue. Il y a aussi un regard coloré sur la nature mais pas autant que les années précédentes. L'accent est mis surtout sur les immenses migrations humaines entamées depuis une décennie et doublées depuis 2015. Par millions des êtres humains tentent de survivre en marchant vers de nouvelles frontières sans savoir s'ils seront acceptés. Ce lien illustre les nombres colossaux de gens déplacés par la guerre et autres circonstances malheureuses. Il y a la série bouleversante du photographe syrien de 25 ans Abd Doumany  qui documente la tragédie des petits enfants victimes de la guerre insensée et cruelle en Syrie. Le problème des femmes soldats qui ont été violées dans les Forces Armées Américaines par des hommes qui sont supposés défendre leur pays et ses citoyens alors que le Congrès, et soyons honnêtes, ainsi que la plupart des Américains ignorent le crime, est adressé sombrement par la photographe Mary F. Calvert qui est dévouée à garder cette cause devant les yeux du public. Celles qui survivent à ces aggressions sont traumatisées, itinérantes et plusieurs se suicident. Comment est-ce possible que personne au gouvernement ne confronte ce problème?

Encore cette année vous verrez des expositions satellites sur la mezzanine:

AnthropoGraphia présente une exposition créer par la directrice et auteure  Anaïs Barbeau-Lavette, en collaboration avec Guillaume Simoneau, photographe, qui nous montre les réfugiés Syriens qui arrivent à Montréal. La soirée d'ouverture ces gens-là étaient présents, leurs petits enfants ramassaient des friandises sur le beau buffet offert par  WPP. J'ai adoré cela et j'étais heureuse d'être présente pour voir ça. Nous sommes tellement choyés à Montréal et j'espère de tout mon coeur que l'humanité puisse évoluer pour vivre ainsi dans la paix.
Oxfam-Québec présente Regards: À la recherche des milliards perdus qui examine les injustices économiques intolérables dans ce monde.
ICI RDI présente quoi qu'il arrive et nous transporte sur le chantier avec leurs correspondants à l'étranger. Il y a des scènes extrêmement graphiques en HD.
Et le Festival du nouveau cinéma , qui s'en vient sous peu, présente une sélection de court-métrages de leur série Cartes Blanches.

Talibes, Modern-day Slaves Contemporary Issues, first prize stories / May 27, 2015
A young talibé sits in chains in a daara in central Senegal. Photographer MarioCruz  This image is not part of the exhibition but it is the one that broke my heart. / Cette image ne fait pas partie de l'exposition mais c'est celle qui m'a brisée le coeur.
 MARCHÉ BONSECOURS
325, rue de la Commune Est - INFO
-LENA GHIO

No comments:

Post a Comment